Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3521 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Yuuki Yuuji, Steven94700, Odium85.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 14-04-14 (RSS) :
Ajout du test de Zanac sur MSX.

156 mots dans le dico.
1348 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Zanac
- Bishoujo Control
- Star Fighter
- Air Barrage
- Cannon Spike
- Thunder Bolt II
- The Last Starfighter
- Psyvariar
- Fray
- Kokuga
Les 15 derniers...


Google+
Pollux
Polar Star Pop'n TwinBee
Arcade Année : Testé par Tous les articles de Mark Matrix
Editeur : Dooyong Dernière màj. le 26-08-2007
Deux joueurs simultanés
Scrolling Vertical






Pourquoi ce titre? : C'est celui de l'ordinateur infaillible que vous devez combattre

22ème siècle, l'humanité a salement déconné ! Elle a construit une station spatiale contrôlée par un ordinateur super évolué. Bien évidement, quand il se rend compte que ses créateurs l'on affublé d'un nom ridicule (Pollux) il pique une petite colère et décide de leur faire payer cher (en gros). Bon ok, j'exagère un peu le scénario mais pas tant que ça.

L'avantage, dans un shoot, c'est que quand le scénario est nul, le jeu ne l'est pas forcément. Pourtant, devant ce teaser en carton bouilli que Michael Bay (Rock, Armageddon…) lui même n'aurait pas osé commettre, on sait d'entrée ce qui nous attend.

Hé bien non, vous ne savez pas, c'est encore pire que ça !!!

Les sprites sont de taille correcte, certes, mais ils sont souvent très moches - parfois grotesques - mais en tout état de cause jamais inspirés. Pourtant, en cherchant bien, on pourrait presque y voir l'influence de Truxton comme certains déplacements d'ennemis ou les tirs des vaisseaux, voir certains passages du décor. Bon ok, ça saute pas aux yeux mais c'est pas voulu... Simplement que ça a été mal copié. De plus, on a affaire à un mélange totalement raté d'ennemis mécaniques et parfois organiques, tel le ridicule boss du premier niveau.

Ensuite, le triangle isocèle qui vous sert de vaisseau peut se gaver de power-up, ce qui est appréciable tant le tir de base est nul. Mais l'upgrade est cependant rapide avec du speed, différents tirs, des missiles homing et un autofire. A noter qu'à chaque continue, vous repartez automatiquement avec le tir au taquet : ce n'est même pas la peine de courir après un power max.

C'est presque dommage, tant les niveaux sont faciles avec l'armement à fond, seul les boss étant un peu plus résistants et belliqueux. Dans le pire des cas, deux ou trois bombes (ridicules soit dit en passant) devraient vous aidez à surmonter l'obstacle. En revanche, avec le tir de base, à partir du milieu du jeu, c'est dur. C'est donc un jouabilité bâtarde qui fini de plomber ce jeu malgré quelques trouvailles intéressantes, comme ce piège à boulette gravitationnel qui attire à lui les balles ennemies pendant un laps de temps donné.

Vu le tableau déjà sombre, ne vous attendez pas à du bon concernant les bruitages : du « biiiooop », du « bzzzzz », du « schhrrrrrr » mais pas de musiques (pas émulées ?). Au moins, on se dit que c'est toujours ça de pas raté.

Je vais pas m'attarder beaucoup plus sur ce shoot qui ne restera vraiment pas dans les mémoires comme d'ailleurs les autres productions de la marque. Vous aurez simplement compris que vous pouvez le tester pour satisfaire une forme de curiosité malsaine mais maintenant vous êtes prévenus.

PS : merci à Yace qui s'est sacrifié pour les screenshots...

2 jeux liés : Blue Hawk, R-Shark
Graphisme : moche est le qualificatif qui convient le mieux.
Son : bruitages soûlants, musiques pas émulées, heureusement.
Avis du testeur :
3/10
Avis de 3 visiteur(s), moyenne : 5.33
5/10
Vos commentaires sur Pollux ( Ajouter un com)
, le 06/11 à 18:20 : Pas mieux! J'avais même eu la possibilité de récupérer la PCB gratos chez un exploitant en jeux videos et je ne l'ai même pas prise. C'est dire!!!
Page n°[1]