Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3587 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Goyetus, Coyote60, RaDyUm.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 05-05-15 (RSS) :
Ajout du test d'Aero Chimera sur PC.

158 mots dans le dico.
1369 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
- EXceed 3rd Jade Penetrate Black Package
- EXceed 3rd Jade Penetrate
- EXceed 2nd Vampire REX
- EXceed 2nd Vampire
- EXceed Gun Bullet Children
- Super Chain Crusher Horizon
- Taiyou no Yuusha - Fighbird
Les 15 derniers...


Google+
Nemesis 2: The Return of the Hero
Nemesis 2 Nemesis 3 - The Eve of Destruction
Gradius Interstellar Assault
Gameboy Année : Testé par rising thunderTous les articles de rising thunder
Editeur : Konami Dernière màj. le 20-09-2004
Un joueur
Scrolling Horizontal










Pourquoi ce titre? : Nemesis est la déesse de la vengeance dans le panthéon grec (traduction de "Nemesis" : "celle qui distribue")

Un an s’est à peine écoulé depuis la sortie du premier Nemesis sur Gameboy que nous revoici devant un nouvel épisode d'une série qui, rappelons-le, aura adopté lors de ses innombrables avatars et portages moult patronymes divers tels que Gradius, Salamander, Life force, ou encore, en version GB, Gradius Interstellar Assault chez nos amis américains qui décidément ne font jamais comme tout le monde.

Or donc, cet épisode propose une originalité pour le moins sympathique dans la façon dont vous enchaînez les stages : Nemesis est un véritable parcours dont les niveaux présentent une suite logique.

Ainsi au point A (intro du premier niveau), votre flotte spatiale se fait attaquer par un ennemi qui vous prend en chasse et vous oblige à faire du rase-mottes contre les météorites et autres parois rocheuses, suite à quoi vous pénétrez au cœur d’une ancienne civilisation dont l’existence passée n’est attestée que par des fossiles ; pour enfin traverser un passage infesté d’aliens made in Konami.
Détruisez le boss de ce niveau et... mais je ne vais pas vous gâcher la surprise.

Difficile pour une GB de gérer un jeu aussi ambitieux ; pourtant, elle s'en sort avec les honneurs en affichant des sprites énormes (en particulier les bosses), des effets de zoom, des graphismes fins et travaillés – regardez les statues ou le boss du premier niveau, vous verrez de quoi je parle...

Hormis les décors de fond parfois un peu légers (on ne va pas lui demander la lune non plus, ça reste une Gameboy), les graphismes sont donc de toute beauté.

L’animation est qui plus est assez fluide et les ennemis bougent plutôt bien ; on pardonnera aisément quelques rares clignotements de sprites qui ne perturbent en rien une jouabilité plus que correcte.

Etrangement, cette mouture d’une série pourtant réputée pour sa difficulté parfois décourageante est très facile, trop même : le joueur moyen la finira en une après-midi en mode hard.
Malgré tout, Nemesis 2 reste un digne héritier de cet illustre nom : Konami a placé la barre très haut en nous proposant un opus inédit aussi riche que varié.

Pour la petite histoire, un Nemesis 3 était prévu mais a malheureusement été abandonné :(

2 jeux liés : Gradius, Nemesis GB
Graphisme : fin, léché, impressionnant pour une GB
Son : musiques tour à tour entraînantes ou oppressantes, toujours appropriées. Du tout bon.
Avis du testeur : rising thunder
8/10
Avis de 24 visiteur(s), moyenne : 9.71
10/10
Vos commentaires sur Nemesis 2: The Return of the Hero ( Ajouter un com)
Rising Thunder, le 10/10 à 21:30 :
The vagrant, le 22/09 à 14:33 :
Yace, le 21/09 à 17:47 :
Rising thunder, le 20/09 à 20:51 : le meilleur shoot de la GB,un peu trip facile mais on lui pardonne tout,un must a possede absolument...
, le 20/09 à 12:09 :
Page n°[1] [2]