Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3665 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Badaud, Bouba, Ortizrussr.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Goldrunner
Gokuraku Chuka Taisen Gondomania
ST Année : Testé par Tous les articles de Sisi
Editeur : Microdeal
Deux joueurs alternés
Scrolling Vertical










Goldrunner est un monument de l’ère où les jeux vidéo étaient des oeuvres d’artisans géniaux collaborant rarement à plus de trois personnes.
Ce sont les célèbres Steve Bak (programmation), Pete Lyon (graphismes) et Rob Hubbard (sons) qui ont travaillé ensemble pour créer ce soft.

Le principe ressemble assez à Defender, sauf qu’ici, c’est un scrolling vertical qui suit le vaisseau et ce sont des bâtiments au sol qu’il faut détruire (quand l’icône en forme d’étoile disparaît, c’est que le quota de destruction est atteint, on peut alors rentrer dans le hangar qui mène au niveau suivant). Le scrolling avait impressionné à l’époque: on en avait jamais vu de si rapide ! En pressant la barre espace, le vaisseau fonçait, parfois à l’abri de tirs ennemis, souvent vers un bâtiment sur lequel il se crashait promptement.

En fait, ce super scrolling était plus une démonstration technique qu’une vraie aide dans ce jeu, vu les obstacles indestructibles à éviter qui devenaient justement difficilement évitable avec l’ultra vitesse... Il n’y a pas d’upgrade d’armement dans ce jeu, c’est même l’inverse qui se produit ; quand on se fait toucher trois fois, le quadruple tir initial se réduit à un double tir et on ne peut plus utiliser la super vitesse...

Cependant, le jeu est bon: les étoiles que lâchent les ennemis peuvent être esquivées avec bonheur, le jeu est rapide, la musique d’Hubbard est absolument magnifique, les graphismes manquent peut être de variété dans les couleurs mais ils sont fins et relativement complexes. Conclusion : Goldrunner mérite quelques parties, qu’on soit nostalgique ou simple curieux ; quel plaisir de détruire massivement à une folle allure !

(Ce jeu reçut le Tilt d’Or du meilleur jeu d’arcade en 1987)


2 jeux liés : Gunhed, Defender
Graphisme : On sent les limites de l’Atari ST au niveau des couleurs mais le jeu comporte de nombreux détails.
Son : Musiques géniales, voix digitalisées, bruitages agréables…que du bon !
Avis du testeur :
8/10
Avis de 36 visiteur(s), moyenne : 9.52
10/10
Vos commentaires sur Goldrunner ( Ajouter un com)
Rayzerchoune, le 18/02 à 19:51 : cherche la zik du jeu elle me fait delirer
Kurdy, le 16/07 à 10:41 :
, le 15/07 à 11:36 :
, le 14/07 à 14:16 :
, le 13/07 à 19:49 :
Page n°[1]