Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3665 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Badaud, Bouba, Ortizrussr.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Battle Garegga
Battle Chopper Battle Mania
Arcade Année : Testé par Tous les articles de Katmoda
Editeur : Raizing
Nombre de joueurs: non renseigné
Scrolling Vertical






Délaissant momentanément la série des Mahou et son concept à part pour un essai de shoot dans un genre plus "classique", Raizing nous proposait en 96 le très original Battle Garegga, sorte de monstrueux 1942 victorien.
Le jeu propose de choisir parmi 4 magnifiques coucous, armés chacun d'un tir de base, d'options (que l'on peut arranger suivant différents modes) et d'un tir spécial (lance flamme, missiles, gros vulcain etc...). Les armes, les modules, ainsi que les munitions pour le tir spécial s'améliorent en ramassant les bonus correspondants, ponctués par d'étranges et poussives digits vocales ("gwogl pauweuh eupph").
S'il ne fallait retenir qu'une seule caractéristique du style Raizing/8ing, ca serait sans doute cette façon si particulière de traiter les visuels, cette abondance maniaque de détails microscopiques, surchargeant le moindre petit tank d'un troupeau de trappes, vis, boulons et autres gadgets invisibles à l'oeil nu.
Battle Garegga est sans doute un des meilleurs exemples de cette obsession du détail chère aux créateurs de Batrider et de la saga Mahou. Ici, TOUT est archi blindé de petites finitions, la moindre maison a 47 types de tuiles différents, les ennemis se reconnaissent entre eux aux égratignures de peinture, etc. Dans un style steampunk très travaillé (avions rouillés, boss en loques, tôle fracassée à tous les étages), les levels sont autant de tableaux destroys qui sont de vraies leçons au niveau du design des sprites et décors.
Une finition maniaque qui a cependant ses inconvénients... Dans cette orgie de pixels, pas toujours facile de s'y retrouver, on a vite fait de prendre un tir ennemi pour un trou dans le gazon. La lisibilité en prend parfois un coup, surtout avec le parti pris graphique, très sombre, avec des teintes de rouille, donnant du coup des tirs noirs sur fond marron ou l'inverse, on perd parfois sans trop comprendre, c'est rageant.
Le gameplay est ainsi parfois saboté par la visibilité inhabituelle, les sprites des engins un peu trop gros (malgré leur masque de collision minuscule) ajoutent encore à la difficulté de prise en main.
Le jeu ne plaira donc pas à tout le monde: les partisans de la lisibilité, préférant sacrifier l'esthétique au profit de boulettes roses plus visibles, seront sans doute déçu et agacés par ce jeu au look particulier. Il n'en reste pas moins qu'avec un peu de pratique, Garegga reste très jouable, bien défoulant et très difficile (ca chaffe sévère dès le level 3).
A noter que les personnages de Mahou Daisakusen sont disponibles en activant un code.

1 jeu lié : Battle Bakraid
Site conseillé
Graphisme : Précis et propre dans les moindres pixels, très variés, effets d'explosion jouissifs
Son : Musiques entraînantes, bruitages sympas
Rom dispo (5091 téléchargements)
Avis du testeur :
9/10
Avis de 422 visiteur(s), moyenne : 9.66
10/10
Vos commentaires sur Battle Garegga ( Ajouter un com)
, le 21/08 à 12:27 :
Lyle, le 11/08 à 22:56 :
Cybernooze, le 29/06 à 23:52 :
, le 02/06 à 12:18 :
, le 16/06 à 11:48 :
Page n°[1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9]