Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3658 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Irwoan, Lordpaddle, K-zar.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Darius Burst
Darius Alpha Darius Force
PSP Année : Testé par Tous les articles de Lerebours
Editeur : Taito Dernière màj. le 14-08-2011
Un joueur
Scrolling Horizontal










100 ans après la dernière bataille qui s'est livrée dans notre système solaire (Darius II), les armées de Belser décident de lancer une nouvelle attaque contre la planète Darius. Bien des siècles auparavant, la première attaque contraint son peuple à subir un long exode (Darius I) l'obligeant à quitter le foyer originel qui fut surnommé l'étoile morte. Bien qu'ayant trouvé un refuge sur la planète Vadis (Darius Gaiden) ce nouveau foyer fut à nouveau anéanti mais cette fois les survivants contraint à un nouveau exil réussirent à détruire une bonne partie de la flotte ennemie et rejoignirent la planète mère, Darius. Fort de ces longues années de combats, les armées de Darius sont prêtes à lancer une contre offensive d'envergure et d'anéantir la source du mal.

Le joueur débute ainsi sa partie en sélectionnant l'un des S.Hawks mis à sa disposition :

-Legend : Dernier de la grande famille des Hawks, il s'avère puissant en offrant un tir couvrant une bonne partie de l'écran en lvl 3. Par contre sa maniabilité est rigide.

-Next (déblocable en finissant le jeu) : Ce nouveau coucou au design plus affuté est un poil plus maniable que le classique S.Hawk et est équipé de missiles auto-guidés, pratiques pour disperser le menu fretin. En contre partie son tir principal couvre moins d'espace sur l'écran.

-Origin (déblocable en finissant le mode burst) : Il s'agit du S.Hawk de Darius I. Niveau armement il est identique au Legend mais ne dispose pas de burst. Réserver aux hardcore gamers. Faites moi signe vous voyez le bout du second stage.

Comme dans chaque épisode vous pouvez faire évoluer un élément distinct du vaisseau en récupérant le P-up afférent : rouge pour le tir, vert pour les missiles et bleu pour le bouclier. Pour monter d'un niveau (3 maxi) vous devez collectez 5 P-up représentés par une barre validée dans le menu. Dans les précédents opus si vous perdiez une vie avant la validation d'un niveau, vous deviez recommencer votre collecte. Dans Darius Burst vous repartirez avec une unité de P-up en moins. Dés lors augmenter la puissance de son armement ne s'avère plus aussi fastidieux.

Dans le même ordre d'idée, à chaque niveau de votre tir correspond une couleur : rouge (lvl 1), jaune (lvl 2), vert (lvl 3). Les deux premiers levels permettent d'annuler les tirs ennemis de la même couleur. Le bouclier est devenu aussi plus résistant et peut encaisser en bon nombre de tirs avant de céder. Même lors d'une collision directe avec un ennemi votre bouclier ne cédera pas aussi rapidement. De plus le masque de collision a été réduit. Ce titre éloigne définitivement d'une conception héritée de la 2nd moitié des années 80. Darius Gaiden avait entamé cette mue et Darius Burst l'achève en délivrant un jeu accessible à tout profil de joueur.

N'oublions pas d'évoquer les très classiques & pratiques bonus cachés dans les méandres des décors : gris ( bonus de pts variants de 50 à 51200 pts), jaunes (détruit tous les ennemis présents à l'écran) et les 1-up.

Revenons sur le burst qui donne son titre au jeu et en est la principale nouveauté, ou plutôt une évolution du beam introduit par G-Darius, voir Metal Black si l'on remonte à plus loin. En pressant et en maintenant le bouton X, vous déclenchez un laser frontal qui détruira tout sur son passage et a la propriété d'absorber les tirs ennemis. Déjà vu me direz-vous ! Oui, mais non puisqu'en pressant 2 fois ce même bouton un module se détachera du S.Hawk en déclenchant encore un laser. Vous avez 2 choix :

- En maintenant le bouton de tir, le module continuera a tiré en ligne droite et stationnera à l'endroit ou vous l'avez déclenché.

- Sinon vous serez libre de le faire pivoter à 360° en fonction de vos déplacement. Vous pourrez le bloquer dans la position désirée en tirant. La maniabilité du module ne s'avère pas toujours précise mais on s'y fait assez rapidement.

Évidemment ce burst n'est pas infini et se recharge en abattant des ennemis ou en annulant leurs tirs. Tout l'intérêt du jeu réside dans la parfaite utilisation du burst aussi bien en force d'appui qu'en protection. En fonction des situations, il faut adapter la position/orientation du module pour à la fois nettoyer l'écran qui croule sous les unités ennemis mais aussi profiter de l'effet absorbant du burst pour maintenir sa charge. Bien sûr il est impossible de faire un niveau entier en burst, mais le joueur devra apprendre à le gérer pour espérer voir le bout de chaque niveau et surtout survivre face au boss, élément iconique de la série.

Les boss justement et le burst rentrent dans le système de score. Avant tout commençons par la base.

A chaque fois que vous détruisez un certain nombre d'ennemis, le multiplicateur figurant dans le menu augmente. Il débute à X1 pour atteindre un maximum de X16. Chaque ennemi ou série d'ennemi abattue voit dés lors sa valeur initiale multipliée. Cependant tout n'est pas si simple puisque pour chaque tir que vous encaissez, le multiplicateur descend d'une unité et se réinitialise si vous perdez une vie. Comme indiqué les boss représentent une part importante du scoring. Eux aussi peuvent balancer un burst qu'ils déclenchent après une série de 3 halos rougeoyants. Pour contrer, vous devez enclencher le votre au moment même ou vous entrez en contact avec celui de votre adversaire. Le "burst counter" prendra une couleur dorée et sa charge sera infini tant que vous resterez dans la ligne de mire du boss. Le combat se conclura par sa destruction et surtout par un apport conséquent en points. Par exemple sur le premier boss vous pouvez générer un écart de près de 5 millions de points.

Le but des joueurs le plus aguerris consistera à one-lifer et finir proprement chaque boss, afin d'atteindre le score maximal, soit le counter stop. Si le scoring est simple à assimiler , il n'est pas pour autant aisé de faire une partie correcte. Easy to learn, hard to master...

L'accroche de G-Darius était "You will see creation of new lives". Darius Burst lui fait honneur en donnant à admirer des boss prenant littéralement vie dans votre écran. L'animation est saisissante et de grande qualité. Comme d'habitude ils font leur entrée de manière fracassante au son assourdissant du WARNING, et assurent le show avec des chorégraphies meurtrières. Cependant on s'étonnera de leur faible nombre. Le jeu ne compte que 8 boss pour 11 niveaux !!! Certains apparaissent en doublons sans aucune variation de pattern. Quand on pense que Darius Gaiden et G-Darius proposaient facile plus d'une vingtaine de boss, on peut crier au scandale ! Les dev' étaient-ils à court de temps, de budget ou tout simplement d'imagination ?

L'imagination et l'inventivité des mises en scènes de Darius Gaiden et G-Darius ont marqués plus d'un joueur. Sur ce point Darius Burst souffre de la comparaison avec ses illustres ainés. Non pas qu'elles soit mauvaises, mais elles s'avèrent moins nerveuses et spectaculaires. Le jeu bien que doté d'une solide réalisation laisse apparaitre par moment des décors simplistes. Si par exemple les décors sont composés de jolis arrières plans spatiales, on pourra s'étonner du peu de vies qui les animent. D'ailleurs l'un des plus gros reproche est justement que les 3/4 du jeu se déroulent dans l'infini de l'espace. Ou sont passés les multitudes de décors des anciens opus, donnant à plonger et voyager dans des paysages oniriques. Cela n'aurait guère choquer dans Gradius, mais Darius nous a habitué à mieux !

Toutefois s'il est un point sur lequel Darius Burst ne déçoit pas c'est bien du coté de la bande son, toujours composé par Zuntata collectif de musiciens ayant œuvré sur bon nombre de production Taito et intimement lié à la saga Darius. Il nous livre encore une fois des musiques uniques et inclassables. Elles sont rythmés, épiques voir mystiques. Ce n'est là que mon avis personnel mais elle tient la comparaison avec la BO de Darius Gaiden.


Au final si les vieux baroudeurs pourront trouver ce nouveau titre moins marquant que Darius Gaiden & G-Darius, il n'en reste pas moins un très bon titre, voir le seul sur son support, et qui reste une excellente porte d'entrée en la matière pour ceux qui souhaiteraient plonger dans les eaux troubles de Darius.

NB : Le jeu s'est vu porté courant 2010 en arcade sous la forme d'une impressionnante borne dédiée comme au temps des deux premiers Darius. A priori les défauts cités plus haut ont été corrigés puisque la borne propose de nouveaux environnements, de nouvelles musiques, de nouveaux S.Hawks ainsi qu' une vingtaine de boss. Pour plus de détail je invite à consulter le topic dedié.

(à consulter en plus du site officiel mentionné ensite conseillé : Darius Wiki ainsi que Huge Darius Battleships).




5 jeux liés : Darius II, G-Darius, Darius, Darius Gaiden, Metal Black
Site conseillé
Graphisme : Réalisation solide, a noter quelques ralentissements .
Son : Courrez acheter l'OST !
Avis du testeur :
8/10
Avis de 24 visiteur(s), moyenne : 9.38
9/10
Vos commentaires sur Darius Burst ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Darius Burst