Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3663 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Ortizrussr, Giufa_online, Appotheozz.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Eschatos
Enforcer ESP GaLuDa
360 Année : Testé par Tous les articles de Trizeal
Editeur : Qute Dernière màj. le 14-07-2011
Un joueur
Scrolling Vertical










A moins de sortir d’une hibernation prolongée vous n’êtes pas sans savoir que Cave tient notre genre de prédilection à bout de bras ces dernières années. Inventeur de leur propre style de shoots et principale locomotive d’un marché de niche cette société continue de nous régaler dans ses conversions sur la 360. Mais il serait totalement réducteur et faux de considérer Cave comme seule acteur dans ce domaine car d’autres sociétés tierces (G-Rev, 5pb) tentent elles aussi d’exister.

Alors quant Qute annonce fin 2010 la sortie futur du titre Eschatos, la communauté accueille la nouvelle entre enthousiasme et perplexité. Mais Qute ne s’aventure pas au hasard car les amoureux de la Wonderswan connaissent déjà cet éditeur. M-Kai grâce à un kit de développement (Wonderwitch), mis à disposition par Qute Corp a ainsi réalisé Judgement Silversword. Ce titre culte, exceptionnel mérite clairement son titre de meilleur shoot sur console portable (avec un prix qui va de pair). Ainsi pour cet Eschatos Qute et M-Kai décident de s’associer de nouveau. Autant vous l’annoncer de suite j’attendais beaucoup de ce titre le résultat fut largement à la hauteur de mes espérances !

Evoquons de suite la principale et première critique qui saute aux yeux dès la galette insérée dans la 360 : les graphismes. Il est aisé d’affirmer que ceux-ci ne correspondent vraiment pas aux standards actuels avec une 3d grossière et dépouillée. Oui c’est vrai mais il faut aussi reconnaître qu’Eschatos le compense largement par sa mise en scène nerveuse et dynamique. C’est simple les enchainements entre les différentes areas du jeu apporte un peps impressionnant au soft avec des mouvements de cameras et angles de vues efficaces, vous happant littéralement dans l’univers du jeu. Pour son déroulement les développeurs ont repris les classiques. Dans le premier stage on repousse les envahisseurs attaquant en ville puis dans les suivant il faut les poursuivre jusqu’à atteindre leur lune repaire et défourailler leur chef pour les éradiquer.

Ainsi le jeu se compose de 26 Areas indépendantes mais reliées entre elles par une cohérence scénaristique et visuelle (en incluant le système de scoring également). Le gameplay reprend en grande partie celui du Judgement Silversword, un gage de qualité s’il en est ! Donc un bouton pour le tir frontal et un autre plus large mais moins puissant. En appuyant sur les deux on déclenche ce bouclier salvateur. Celui-ci dispose d’une jauge (en bas à gauche) qui absorbe les tirs ennemis jusqu’ à le vider. Au contraire la non utilisation du bouclier permet de le recharger. En plus vous pouvez l’utiliser de manière défensive ou offensive (en fonçant sur les ennemis). Sans conteste la pièce centrale du gameplay, la maitrise de ce bouclier s’avère indispensable pour espérer progresser et profiter de la profondeur du titre.

Le Mode Original. Pour scorer vous devez tout connaitre du multiplicateur. Première chose à savoir il se bloque en fonction du niveau de difficulté (10 en normal, 20 en hard). Pour augmenter le multiplicateur il faut détruire une vague entière ennemie, chaque raté le fera redescendre de 1. Il faut donc appliquer une méthode à l’ancienne : apprendre scrupuleusement chaque apparition d’ennemi pour les détruire tous. Heureusement des items (F) font office de smarts bombs pour éviter de casser cette chaine. Une autre fonction supplémentaire permet le cancel bullet qui s’avère également prépondérant et indispensable pour certains passages, allégrement touffus en tirs inamicaux ! Mais pour finir il faut aussi gérer un chronomètre. En clair plus vite la vague sera détruite intégralement plus cela rapportera de points. Ce système est donc entièrement calqué sur celui de Judgement Silverswod tout en le modernisant quelque peu avec l’item. Ainsi de nombreux patterns en sont identiques et si par bonheur vous avez pratiqué ce shoot sur Wonderswan votre progression en sera clairement plus aisée.

Le mode time attack. Aux oubliettes le multiplicateur avec ce mode qui ressemble plus à un bonus qu’autre chose. On commence la partie avec 90 secondes, mourir fait perdre 5 secondes et attraper les vies supplémentaires permet d’en récupérer. Rien de plus à ajouter avec ce mode pas vraiment transcendant dont son seul mérite reste d’exister pour se faire la main.

Le Mode Advanced. Le premier changement se base sur un triptyque : power ups/multiplicateur/bouclier. Chaque power up attrapé augmente la puissance du tir et le multiplicateur de1 mais en contrepartie diminue la résistance du bouclier. A vous de voir donc si vous êtes prêts à sacrifier une partie de votre défense pour un multiplicateur élevée. Un choix fondamental et crucial mais je vous rassure qui s’imposera à vous dans les niveaux avancées tant la difficulté impose de jouer la survie pure. Mais ce mode ajoute en plus une autre possibilité de scorer (assez risqué).

Les items F agissent toujours en bullet cancel mais en plus, transforme les tirs ennemis en prismes triangulaires. Ceux ci possèdent une valeur qui se calcule en fonction de la puissance de votre tir. Laissez donc l’écran se charger en boulettes ennemis et foncez sur le F pour la collecte^^. Cette technique rapporte aussi pléthore de points sur les lasers verts des boss ! Dernière chose, les triangles peuvent aussi avoir une utilité défensive en tournoient autour de votre vaisseau et agissant telle un bouclier. Au final la grande force du mode Advanced est de proposer un rank ajustable à vos envies. On peut la jouer safe, bouclier à fond mais vous passerez alors à coté de toutes ses possibilités de scoring vraiment gratifiantes !

Mais chez Qute on aime fignoler son bébé avec moult détails comme les icones cachés (les petites sorcières Wonderwitch ) ou le système de leveling. Liée au score total cumulé cette expérience permet de débloquer des nouveaux modes de difficultés ou des cheats (special settings). Un bon moyen d’augmenter la durée de vie en récompensant le joueur persévérant et patient. Enfin les fonctionnalités « next-gen » sont heureusement de la partie (leaderboard, replay, succès).

Et ultime cerise sur le gâteau Judgment Silversword et Cardinal Sins sont présents sur la galette ! Leurs conversions exemplaires sont d’une fidélité exemplaire par rapport à leurs supports d’origine. Seul petit reproche l’absence de mode tate pour les puristes mais à part ca du tout bon. Alors je ne vais pas revenir encore une fois sur les exceptionnelles qualités de JS, je vous invite juste cordialement à le tester de toute urgence et lire mon ancienne critique sur ce titre pour vous en faire une idée. Par contre nous allons quant même présenter plus précisément le Cardinal Sins.

A première vue on pense tout suite à une mise à jour de JS mais il serait bien réducteur de le considérer comme tel. Car le Cardinal Sins propose une expérience bien différente plus proche d’un score attack. Ainsi chaque area représente un challenge spécifique avec des mini objectifs à remplir (détruire des ennemis spécifiques, collecter des vies, etc.…) le tout agrémenté de nouvelles musiques. Bien que sa durée de vie soit bien plus courte ce jeu se base plus sur une recherche des points assez exigeante, avec un système de notation en fonction de vos résultats. Excepté le boss final le CS propose une difficulté plus accessible que son prédécesseur mais puise vraiment son intérêt dans son système de scoring spécifique et fun.

Voila enfin un titre simple à prendre en main (pas besoin d’avoir fait Cave sup’ pour tout capter^^) qui joue à fond la carte de la nostalgie tout en modernisant son concept originel. Eschatos respire l’amour du old school et propose une expérience rafraichissante et réellement prenante. Le fait que la galette soit en Free Zone ne peut que vous pousser à y jeter un œil curieux. A vos risques et périls car vous découvrirez sous son emballage visuel assez peu flatteur un titre unique et charismatique. Une production plutôt à contre courant mais de telles qualités s’affranchissent allégrement des contraintes actuelles du genre.


1 jeu lié : Judgement Silversword -Rebirth Edition
Graphisme : Pauvres visuellement mais compensé par une mise en scène exceptionnelle !
Son : Excellents thèmes à la sonorité délicieusement retro.
Avis du testeur :
8/10
Avis de 37 visiteur(s), moyenne : 9.56
10/10
Vos commentaires sur Eschatos ( Ajouter un com)
Pas encore d'avis sur Eschatos