Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3658 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Irwoan, Lordpaddle, K-zar.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Gulkave
Gulf War 2 Gun & Frontier
msx Année : Testé par Tous les articles de Yace
Editeur : Compile Dernière màj. le 16-03-2011
Un joueur
Scrolling Horizontal








Continuons notre spéléologie et notre retrospective des shmups originels de chez Compile, avec ce petit Gulkave sorti sur MSX en cet an de grâce 1986.

Première chose qui frappe : c'est un shooter horizontal. Et c'est un cas unique chez Compile qui a tant gâté le shmup...mais uniquement vertical ! Gulkave est-il un test de la part de la boite de Moo Niitani, afin de voir si les programmeurs de Compile étaient aussi doués dans leur production de shmups horizontaux qu'ils semblaient l'être concernant les shooters à scrolling vertical ?

La recette de Compile que vous finissez par connaitre (endurance, profusion d'ennemis, vélocité des déplacements et reflexes exacerbés) est ici reprise et en cette année où sortait également Zanac, le résultat fut tout sauf médiocre ! Malgré une fois encore des décors de fond vraiment simplistes, le déroulement du jeu tient à lui seul le joueur en haleine. Frénésie et difficulté croissante qui tend rapidement à devenir mahousse, ennemis toujours très variés qui attaquent de manière stylisée et apparitions de quelques gâteries comme ces ennemis qui se fixent sur votre engin pour le ralentir et donc le rendre plus vulnérable encore...A noter que certains de ces ennemis font étrangement penser aux méchas hargneux qui apparaitront l'année suivante dans R-Type... Et on a même droit à des suicide bullets qui viendront se rajouter aux projectiles déjà présents. Chaque round contient un boss assez peu résistant mais parfois assez prolixe en projectiles.

Le jeu fonctionne avec une barre de vie qui décroit quand on prend un coup (normal me direz-vous) et pour ceux qui sont réfractaires à ce type de fonctionnement, je leur conseille d'essayer le jeu et ils comprendront qu'avec un classique système de "one hit=one down", le jeu aurait vraisemblablement été trop difficile ! Car les impacts se suivent et se succèdent à une cadence plutôt rapide, et quand votre barre est épuisée, on redémarre à poil et en arrière !
Pourquoi "à poil" ? Car Gulkave ajoute un système d'armement évolutif : votre barre d'arsenal figurée au bas de l'écran vous montrera le niveau de votre tir et suivant les pastilles de plusieurs types que vous collecterez, votre jauge grimpera de 1,2 ou 3 points. Une progression guerrière qui n'est pas sans rappeler la dualité des pastilles power up d'un certain Super Aleste.

Bref : un shmup unique de Compile, toujours aussi éprouvant. Mais au vu de sa qualité (et je pense ne pas manquer d'objectivité quand je crie haut et fort que Compile a décidément modifié l'histoire du shmup), on peut se demander pourquoi les shooters suivants de la firme ont tous été des verticaux.

2 jeux liés : Exa Innova, Final Justice
Graphisme : Comme toujours, beaucoup de soin au sprites, au détriment des décors de fond...
Son : Je dois encore répéter que j'aime le bip bip mélodique typique de cette époque et de cette bécane.
Avis du testeur :
8/10
Avis de 38 visiteur(s), moyenne : 9.8
10/10
Vos commentaires sur Gulkave ( Ajouter un com)
Devrim, le 15/03 à 17:50 :
Page n°[1]