Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3665 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Badaud, Bouba, Ortizrussr.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Gatchaman: The Shooting
Gardia Gate Of Thunder
PS1 Année : Testé par Tous les articles de Hydeux
Editeur : Bandai / D3 Dernière màj. le 10-04-2008
Un joueur
Scrolling Vertical








Pourquoi ce titre? : Gatchaman, ou plutôt : Kagaku ninja tai Gatchaman, c’est le nom d’origine de la série La bataille des planètes, série sur laquelle est basée ce shoot.

Aaaaah, la bataille des planètes ! Vous vous souvenez de cette série animée diffusée dans les années 80 ? (Elle a d’ailleurs été rediffusée sur France 4 récemment.) On y voyait 5 adolescents portant des noms d’oiseau et arborant fièrement des fringues que même un patineur sur glace refuserait de mettre… Leur boulot ? combattre la planète Spectra quand un grand moustachu leur en donnait l’ordre, grâce notamment à leurs véhicules un poil ringard… Pour tout vous dire, j’ai appris ce qu’était le kitsch en matant cette série… (vous comprendrez quand vous verrez la tronche du grand méchant…)

Mais revenons au jeu : c’est donc dans l’univers de cette série que vous évoluerez, et chapeau bas aux graphistes, les artworks du jeu sont tout à fait ceux d’origine, rien à redire ! Du beau boulot ! Les niveaux aussi sont très réussis, quoique manquant peut-être de détails, mais là encore, l’esprit de la série est bien présent (le niveau cinq est tout simplement superbe !). On est encore plus impressionné par les sprites et surtout ceux des boss, qui sont gigantesques, très bien animés et encore une fois très fidèles à la série.
Les musiques sont bonnes, mais les effets sonores sonnent un peu « cheap » (ah, le petit « tchwing » quand vous revêtez votre costume…).
Il n’y a aucun ralentissement dans le jeu, et ce malgré un nombre d’ennemis et de boulettes parois très élevé.

Le jeu se décompose en deux parties : d’abord vous devrez finir les quatre niveaux des quatre personnages principaux, ces quatre niveaux commencent d’abord à pieds, vous devrez infiltrer une base ennemie et vaincre son boss, puis vous prendrez votre véhicule (un avion pour Ken, une voiture pour Joe, une moto pour Jun et un tank lanceur de mines pour Jinpei, très fun à jouer !) pour aller vaincre un autre boss.
Une fois ces quatre niveaux terminés, dans l’ordre que vous souhaitez, vous accéderez au cinquième et dernier niveau où le cinquième membre de votre équipe pilote l’avion Phénix pour aller dézinguer le last boss… Oui je sais : c’est un peu court, mais n’oubliez pas que nous sommes dans la série des Simple Characters, on n’a pas le budget d’un GTA ici !

A vrai dire, que le jeu soit court ne me paraît pas gênant, ce qui l’est plus, c’est que ma petite sœur peut le finir en mangeant une glace… Car le soft est d’une facilité déconcertante : rien dans les niveaux ne vous arrêtera une seule seconde, les boss sont parfois coriaces, mais sans réelle difficulté, ce sont d’ailleurs les seuls moments où vous utiliserez vos bombes (votre sprite se multiplie et donne donc plus de coups), histoire d’abréger l’ennui… OK, les niveaux de Jun et Jinpei sont un poil plus dur car leurs armes sont à courte portée, mais votre barre de vie ne descendra jamais sous 50%...
Une fois le jeu bouclé, au bout d’une partie, on reste vraiment sur sa faim, alors on va voir les images qu’on a débloqué (on découvre celles des continus…), on passe par les options et là : bonne surprise ! une option « sudden death » est disponible (en fait elle est dispo dès le début !), avec ça activé, votre barre de vie se vide au premier contact avec l’ennemi et donc le soft se fait beaucoup plus corsé, je vous conseille cette option dès le début !

Bref : sous des allures de jeu à pas cher pour enfants, ce Gatchaman cache une réalisation soignée, fidèle à la série dont il est tiré, et il fait passer un bon moment , de plus les purs et durs que vous êtes (si, si, je vois bien vos yeux injectés de sang après toutes ces heures à tirer sur tout ce qui remue !) trouveront aussi leur compte avec l’option « sudden death ». Mais ne nous voilons pas la face, il ne s’agit pas du jeu du siècle : aucun système de score, aucune idée novatrice… mais un charme indéniable !


1 jeu lié : Bokandesuyo
Graphisme : soignés (ah ce niveau 5 !!!) et fidèles à la série.
Son : réussis, on est dans l’ambiance.
Avis du testeur :
7/10
Avis de 6 visiteur(s), moyenne : 7.6
8/10
Vos commentaires sur Gatchaman: The Shooting ( Ajouter un com)
, le 26/08 à 04:30 :
Page n°[1]