Recherche avancée

Login :

Pass :
Ouvrir un compte?
3684 membres inscrits
Les 3 derniers membres :
Luigi_Gaiden, Dalix, Marchemort.

Options de tri :
Moteur de recherche


Actu du 03-05-16 (RSS) :
Ajout de la critique de Raiden V par Shadow Gallery.

158 mots dans le dico.
1376 jeux dans la base.
Les 10 derniers jeux :
- Aka to Blue
- Raiden V
- Mushihimesama
- Zenohell
- ReDUX Dark Matters
- Steredenn
- Raiden IV Overkill
- Aero Chimera
- Simulation 296
- Pleasure Hearts
Les 15 derniers...


Google+
Quelques données :
Treasure, 1998
Parmi les derniers jeux sortis sur Saturn
Scrolling vertical
Deux joueurs simultanés
Retour à l'index du dossier
Fiche du jeu
Page 22/40
Stage 2 - partie B - les combos
Le 14 juillet 2520, 21:30
Point de descente : 1ère couche de la plaine centrale..

Guide :
1 - Placez-vous sur la droite et détruisez les 3 bleus situés sur la rangée du milieu avec la radiant sword.

Eliminez ensuite les 3 rouges juste en-dessous sur la rangée du bas. Allez sur votre gauche et débarrassez-vous du bleu sur la rangée du bas.

Frayez-vous un chemin pour détruire tous les jaunes en allant de la gauche vers la droite de l'écran.

2 - Lorsque le premier boss "Golets" arrive, suivez-le lors de ses 2 premiers changements de direction (il part soit à droite soit à gauche).

Lors des 3ème, 4ème et 5ème changements de direction de Golets, allez à chaque fois du coté opposé au boss afin d'éliminer les vaisseaux jaunes.





Technique :
Scores max par couleur (chains) : 120 (bleu), 120 (rouge), 10 000 (secret), 100 000 [×5](jaune)
Weapon bonus : homing, homing plasma, lock-on, back wide
Merry Dog (Saturn) : 540
High-score max : + 1 480 000 pts
Stage 2 - Partie B - le boss
Nom : GOLETS
Sens : ?
Be attitude for gains...
1 : High speed sight
2 : Brave Heart
3 : Brother love

Description :
Les frères Golets sont 2 vaisseaux que vous devrez affronter l'un après l'autre.
Vous les verrez passer en tournoyant au-dessus de vous, ils se ressemblent à première vue mais sont de véritables petits transformers complètements différents au final.

Golets n°1
Description :
Le premier va vous entraîner dans une course poursuite infernale au milieu de couloirs taillés à la hache (tiens tiens, ça me rapelle Ikaruga) agrémentés de petits murs perpendiculaires pour créer des passages étroits où il faudra se faufiler à grande vitese (ah bah oui, c'est exactement la même chose, tiens !).
La disposition des petits murs est aléatoire et ceux-ci restent fixes (ah, zut, c'est pas tout à fait pareil finalement).

Les éléments A et B sont des ailes qui s'écartent et créent des lasers jaunes qui restreignent la marge de manoeuvre du joueur.
Les éléments C et D larguent des sortes de mini-murs de feu obligeant le joueur à faire de grands mouvements pour esquiver. Heureusement, la hitbox de ces tirs représente environ 60% seulement de la largeur du sprite.
Les éléments E et F sont 2 gros lasers frontaux qui tirent alternativement vers le haut lorsque le boss passe derrière vous.
Le coeur commence par envoyer 6 tirs ovoïdes verts en cercle qui fondent rapidement sur vous. Il peut aussi larguer des mines à impact assez large ou des missiles à tête chercheuse selon les circonstances.









Stratégie :
Commencer par arroser au Homing pendant toute la première partie, le boss va commencer par envoyer ses 6 tirs verts avant de bifurquer brusquement vers la gauche ou la droite. La direction est aléatoire, aussi faut-il attendre le dernier moment avant de bouger pour le suivre et continuer de canarder avec le Homing (car le chemin qu'il ne prend pas est semé de petits murs placés eux aussi aléatoirement). Au bout de 3 embranchements, vous arriverez dans un couloir plus étroit où il va avoir la bonne idée d'utiliser les éléments A et B pour rétrécir encore la marge de manoeuvre et de larguer des murs de feu avec les éléments C et D.
Ensuite, il va refaire le coup des 6 lasers verts, mais au dernier moment il faudra prendre l'autre chemin! En effet, cette fois-ci le slalom entre les petits murs est parsemé de petits vaisseaux jaunes qui continueront la chain de combo du début du niveau. Il y a 3 séries de vaisseaux jaunes (et de slaloms), la troisième étant la plus longue et la plus tordue mais rapportant 3 bonus de 100 000 pts.
Juste après le combo, il faudra de nouveau suivre le boss car le frangin se mêle à la course poursuite en bombardant les mauvais chemins. Utiliser le Lock-on pendant tout ce passage.

S'ensuit une série de 3 longs couloirs avec d'un côté le boss larguant des mines en utilisant ses éléments A et B, et de l'autre un petit couloir étroit où rien ne se passe. Les directions seront invariablement droite, gauche, puis droite. Selon l'état du boss, vous avez 2 possibilités : prendre le même chemin que lui et utiliser soit le Homing spread soit le Homing, le but étant de détruire absolument les éléments A, B, C et D avant la suite ; soit prendre le couloir étroit et utiliser le Homing spread pour aller amocher les éléments E et F en prévision de la suite des événements.
En effet, le boss va ensuite effectuer un joli looping au-dessus de vous pour se placer derrière, par la suite anticiper les bons et mauvais chemins se révèle beaucoup plus difficile et il est bon de finir le boss pendant ce passage. Ce qu'il fait est simple, il utilise ses éléments E et F en alternance plus des lasers verts à un rythme relativement soutenu ainsi que des missiles à tête chercheuse.
Selon les cas, il faudra utiliser soit le Lock-on (si E et F sont bien amochés) soit le Back wide (si vous êtes un peu à la bourre). Un angle mort se situe juste devant le nez du boss, il suffit de monter et descendre en rythme avec les lasers verts, les missiles explosant systématiquement dés leur sortie si vous n'arrêtez pas de tirer.

Golets n°2
Description :
Bizarrement, Golets n°1 possède son propre rapport en plein milieu du sous-stage et Golets 2 arrive juste après sans être annoncé.

Sa construction est un peu plus complexe :
Les éléments A et B sont apparentés aux bras, ce sont des canons qui tournent et tirent à répétition et en rythme.

Les éléments C et D sont les bras qui soutiennent les canons, ils embarquent aussi des modules qui, une fois lâchés, envoient des quantités de pastilles roses et explosent en créant d'énormes champs électriques mortels.

Les éléments E et F sont deux canons lasers frontaux, très rapides et très dangereux.

Le coeur tire des lasers oranges fins selon des motifs assez simples ainsi que des sortes de molécules rouges et bleues (selon un motif plus bordélique) qui lâchent des petits lasers jaunes ou bleus lorsqu'elles sont détruites. Il attaque également avec une multitude de boules vertes envoyées pêle mêle pour fondre subitement sur vous.

Ce frangin Golets va rester fixé en haut, au milieu de l'écran tout en se tournant vers vous avec une inertie assez forte. Toute la difficulté de ce boss réside dans le fait que ses motifs simplistes sont rendus difficilement lisibles par l'angle d'orientation que prend le boss et par le fond nuageux qui défile à une vitesse hallucinante.







Stratégie :
Le deuxième frérot (celui-là même qui vous bombardait tout à l'heure) a une approche beaucoup moins fine que son frangin.
Il se déploie cash devant vous et commence à arroser avec A et B tout en lançant ses lasers verts. Il va ensuite lâcher ses modules (qui vont se balader sur les côtés de l'écran tout en vous bombardant de pastilles) en tirant comme un dératé avec E et F. Au choix, on peut commencer par les canons A et B en les lockant au Homing spread (arme qui va vous servir pour le reste du boss d'ailleurs) ou par C et D.
Ne pas tenter E et F tout de suite car l'aire d'effet du Homing Spread risque de détruire le coeur trop tôt. Lorsqu'il utilise ses lasers frontaux, surtout faire gaffe à ne pas se faire coincer par les modules, il faut profiter de son inertie et l'obliger à se tourner franchement d'un côté avant qu'il commence à tirer avec ses lasers et exploser aussi rapidement que possible les modules. Après une nouvelle série de tirs oranges, il va larguer les molécules.
Les plus courageux resteront droit devant en réalisant des esquives millimétrées, les sains d'esprit peuvent user du Homing spread en restant bien à l'écart. Attention toutefois à bien entamer E et F au Vulcan car le Homing Spread risque de détruire le coeur avec son aire d'effet.

Retour : Le stage 2 - Partie A

Suite : Le stage 2 - Partie C